Principales mesures impôts 2018 : prélèvement forfaitaire unique, IFI, CSG, Assurance Vie

Nous vous proposons un résumé des principales mesures contenues dans la loi de finances :

Hausse de la CSG : elle augmente de 1,7% mais des contreparties ont été mises en place :

  • Pour les salariés : suppression des cotisations maladies et chômage.
  • Pour les indépendants : baisse des cotisations famille et maladie/maternité.

Les prélèvements sociaux passent ainsi de 15,5% à 17,2% sur les :

  • Salaires, retraites, BA/BIC/BNC, plus-values immobilières, à partir de 2018,
  • Revenus fonciers, plus-values mobilières : dès 2017.
  • La CSG déductible passe de 5.1 à 6.8%

Le prélèvement forfaitaire unique :

  • Les revenus mobiliers et plus-values mobilières sont soumis à un prélèvement forfaitaire unique (PFU) de 30% (12,8% d’impôt sur le revenu et 17,2% de prélèvement sociaux) sans abattement.
  • Une option globale pour le barème progressif de l’impôt sur le revenu est toutefois possible. Dans ce cas, l’abattement de 40% pour les dividendes et les abattements pour durée de détention en cas de plus-values réalisées sur des titres acquis avant 2018 sont applicables. Toutefois c’est l’un ou l’autre pour tous les revenus.Abattement de 500 000 € pour les dirigeants cédant leur entreprise

Assurance vie et contrat de capitalisation :

En cas de rachat, il conviendra de distinguer les produits taxables issus de versements réalisés avant ou après le 27 septembre 2017. Au pire, pour des primes versées supérieures à 150 K€, la taxation passe de 7,5% à 12,8% après abattement puisque en effet, l’abattement prévu après 8 ans est maintenu. (lien vers tableau de synthèse).

Impôt sur la fortune immobilière (IFI)

  • Taxation des biens immobiliers seulement si leur valeur globale dépasse 1 300 000 €.
  • SCPI à intégrer, même détenus via l’Assurance Vie.
  • Les actifs financiers, les meubles et les biens professionnels sont exonérés.
  • Réduction pour dons au profit de certains organismes : 75% du montant versé dans la limite de 50 000 € par an.
  • La souscription au capital de PME ne génère plus de réduction d’IFI.

Réduction d’impôt sur le revenu :

  • PINEL prorogé jusqu’au 31/12/2021 et recentré sur certaines zones/
  • Souscription au capital de PME, FIP, FCPI : le taux passe de 18% à 25%. Attention : Pour les FIP, FCPI le calcul change laissant en pratique le taux proche de 18%.

Prélèvement à la source :

  • La mise en place est confirmée pour 2019. L’impôt sur le revenu 2018 sera annulé par un crédit d’impôt exceptionnel. Ainsi, la pertinence d’effectuer des travaux déductibles des revenus fonciers est à étudier de près. Par contre, il est incité à continuer à verser sur les contrats de type PERP, au moins au même niveau qu’en 2017. En effet, c’est la moyenne des versements 2017-2018 qui sera prise en compte en 2019.
  • Les crédits d’impôts restent efficaces.

Nos dernières actualités